Le métier de Technicien en diagnostics immobiliers

salaires – carrière

 

Description du métier

Le technicien en diagnostics immobiliers, exerçant le métier de  diagnostiqueur immobilier, réalise les diagnostics immobiliers obligatoires dans le cadre de la vente, de la location ou de travaux. Après examen des lieux au regard des réglementations en vigueur, il établit un rapport.
Ces diagnostics contribuent à assurer la protection des biens et des personnes comme celle de l’environnement.

C’est un métier relativement récent,  incontournable pour respecter la réglementation de l’immobilier.

Les contrôles et mesures qu’effectue le diagnostiqueur immobilier concernent la présence d’amiante, de plomb, de termites et autres parasites, l’installation du gaz, de l’électricité, le diagnostic de performances énergétiques.

Lors de ces contrôles, il peut être amené à utiliser un matériel spécifique comme un appareil à fluorescence X pour rechercher la présence du plomb dans les peintures,  un laser-mètre…, ou à faire des prélèvements pour analyse en laboratoire afin de confirmer la présence d’amiante.

Toutes ces mesures et opérations font l’objet d’une rédaction d’un rapport de visite précis et détaillé.

Le technicien réalise également le mesurage des surfaces des habitations et de leurs annexes.

Ce métier implique des contacts régulier avec le public (propriétaires ou locataires) mais aussi avec les professionnels de l’immobilier.

La profession se féminise. Cette tendance est favorisée par le progrès technique : des outils de mesure moins lourds et encombrants ne sont plus un obstacle pour devenir technicienne en diagnostics immobiliers.

Salaires

En tant que salarié d’un cabinet d’expert, un diagnostiqueur immobilier débutant reçoit une rémunération évolutive brute mensuelle comprise entre   2000 et 2 500 € à laquelle s’ajoutent souvent un intéressement, une voiture de fonction et un téléphone.

 

Evolutions de carrière

Avec de l’expérience un diagnostiqueur peut évoluer vers un poste à responsabilité ou créer son propre cabinet d’expertise.